Cartographie et accessibilité : vous connaissez OpenStreetMap ? Découvrez Jungle Bus !

Se déplacer en toute autonomie commence par la préparation de son itinéraire. Cartographie et accessibilité ont donc des liens forts. La demi‑journée d’information du 26 juin 2017 organisée par la Délégation ministérielle à l’accessibilité vise à présenter les enjeux dans le domaine de la cartographie des transports accessibles.

Or, quand on parle de cartographie, d’accessibilité et de logiciel libre et open source, OpenStreetMap (OSM) est un projet incontournable. Alternative libre et collaborative à GoogleMap, OSM poursuit son ambition de cartographier le monde en enrichissant les cartes par des marquages particuliers, comme le niveau d’accessibilité ou les modes de transports.

Nous avons le plaisir d’accueillir Florian Lainez sur notre blog pour découvrir notamment leur dernier projet, Jungle Bus.

Entretien avec Florian Lainez, vice-président d’OpenStreetMap France pour parler cartographie et accessibilité

Bonjour Florian. Pourrais-tu te présenter en quelques mots et nous parler de ton action au sein d’OpenStreetMap ?

Je suis un libriste convaincu, promoteur assidu du Logiciel Libre et de l’Open Data, passionné de cartes, ce qui m’a amené tout naturellement à devenir contributeur OpenStreetMap. De fil en aiguille, ce projet m’a de plus en plus accaparé, et je suis maintenant vice-président de l’association OpenStreetMap France.

Depuis quelques années je m’intéresse principalement à deux sujets : l’accessibilité et le transport. Concernant l’accessibilité, je tente de convaincre les acteurs du handicap déjà en place de partager leurs données. L’Open Data n’étant pas leur inclinaison naturelle, il y a donc un gros travail de sensibilisation à mener… travail auquel tu participes également activement Armony !

Côté transport, après avoir cartographié les gares d’Île-de-France dans OpenStreetMap avec la SNCF, je me suis penché sur les réseaux de bus. Avec plusieurs contributeurs hyper-motivés de la communauté Française, on a monté le projet Jungle Bus pour accélérer le mouvement déjà en cours.

Aujourd’hui 60% des villes dans le monde ne disposent pas de plan de transport, ce qui est un chiffre tout à fait énorme. Cela concerne autant les mégalopoles des pays du Sud que les petites villes de province en France. En se reposant sur OpenStreetMap, nous visons à apporter une solution applicable dans le monde entier.

La secrétaire d’État en charge des personnes handicapées a déclaré récemment que 100 % des trajets accessibles doivent être identifiés et cartographiés. Ce qui a inspiré à la DMA une conférence sur accessibilité numérique et transports le 26 juin. Qu’est-ce que ça t’inspire en tant que vice‑président d’OpenStreetMap ?

C’est une excellente déclaration qui mérite d’être suivie par des actes. Quelle que soit la solution choisie pour la réalisation de cette cartographie, la demande récurrente de la communauté OpenStreetMap a toujours été d’avoir accès aux données dans une licence Open Data. La question de la maintenance des données dans le temps me paraît aussi importante : rien ne sert de publier les données si elles sont obsolètes dans l’année.

OpenStreetMap a déjà mené des actions en ce sens, comment comptez-vous poursuivre cet effort ?

En effet, la communauté OpenStreetMap est championne pour réaliser un travail de fourmis sur le terrain.

Nous sommes aujourd’hui à un tournant important pour le projet. Lorsque l’on regarde la carte OpenStreeMap d’une grande ville on peut avoir l’impression qu’elle est « terminée ».

C’est une erreur car nous pouvons toujours améliorer le niveau de détail (comme par exemple l’accessibilité des lieux aux personnes touchées de différents handicaps),mais aussi car la mise à jour des données existantes doit être assurée en permanence.

Nous avons donc besoin de nouveaux outils, plus simples, pour convaincre un nouveau public de réaliser cette tâche. Je suis convaincu que l’application Jungle Bus fait partie de la réponse. Jungle Bus est aujourd’hui disponible sur Android.

Si l’on veut vous aider, comment peut-on faire ?

Nous avons lancé une campagne de crowdfunding [financement participatif, NdT] pour, entre autres, terminer l’appli mobile. Tous les dons même les plus symboliques sont importants pour nous. Nous sommes ravis de voir que le projet convainc de nombreuses personnes même au-delà du cercle restreint des contributeurs OpenStreetMap.

Pour nous aider, une seule adresse : ulule.fr/jungle-bus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.