16 règles pour rendre accessibles des liens

Cet article s’adresse principalement aux développeurs et développeuses, mais ne prenez pas peur. Il s’agit de choses simples à appliquer pour rendre accessibles des liens externes et internes de vos contenus.

Pourquoi rendre accessible un lien ?

Il est nécessaire de pouvoir permettre aux personnes handicapées d’accéder à l’information de la même façon que tout le monde. Pour cela, il faut que vos contenus soient accessibles.

D’autant plus qu’aujourd’hui, les normes concernant l’accessibilité numérique doivent être appliquées, comme nous le rappelons sur le blog par ailleurs. Nous faisons référence notamment au Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations (RGAA) lui-même basé sur les règles internationales WCAG du World Wide Web Consortium (W3C), que beaucoup semblent ne pas connaître.

Il y a plusieurs manières de rendre accessibles les contenus, mais aujourd’hui nous allons nous intéresser à rendre les liens accessibles.

Pourquoi mettre des liens ?

Les liens sont au fondement de cette grande toile qu’on appelle le Web. Ils permettent de lier des pages entre elles et d’ajouter des contenus associés et un contexte supplémentaire. Ils peuvent avoir plusieurs usages :

  • Référence (source), par rapport à une information que vous avez citée.
  • Preuve, en fonction de l’argument que vous souhaitez mettre en avant.
  • Relais, il aura pour but d’orienter la personne qui vous lit vers une information ou une action.

Le Web, grâce aux différents moteurs de recherche, a la capacité d’assembler les contenus disparates de manière non-linéaire, mais toujours significative. C’est pourquoi il est important que les développeurs et les développeuses web s’assurent que tous les liens fonctionnent. Dans le cas contraire, il faudra les rendre accessibles.

Le référentiel technique du RGAA est composé de 13 thématiques. La thématique « Liens » du RGAA comporte 5 critères pour vérifier l’accessibilité. Or, nous avons déniché pour vous un formidable article qui va au-delà et regroupe 16 règles pour rendre accessibles les liens. Il s’agit de l’article « Making Accessible Links: 15 Golden Rules For Developers » écrit par Gian Wild (directrice de AccessibilityOz) sur le site de SitePoint.

Une petite erreur de numérotation laisse penser l’autrice qu’il n’y en a que 15, mais nous avons compté, il y en a bien 16 !

Les 16 règles pour rendre les liens accessibles, avancées par Gian Wild

  1. Ne pas utiliser le mot « Lien » dans vos liens
  2. Ne pas mettre les liens en majuscules
  3. Éviter les caractères ASCII
  4. Éviter de mettre l’URL comme texte de lien
  5. Faire des liens concis
  6. Restreindre le nombre de liens sur une page
  7. Ne pas faire un lien direct vers un téléchargement
  8. Toujours prévenir l’utilisateur lors de l’ouverture dans une nouvelle fenêtre
  9. Faites attention aux liens de pagination et de navigation dans un alphabet
  10. Faites attention quand vous utilisez des ancres dans une page
  11. Le cas du soulignement des liens
  12. Concevez vos interfaces en gardant à l’esprit les utilisateurs naviguant uniquement au clavier
  13. Faites attention quand vous utilisez des images en tant que liens
  14. Éliminez les liens vides et les liens morts
  15. Faites des liens pertinents
  16. Testez le contraste de vos couleurs

Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir l’extrait ci-dessous (attention, l’article est en anglais).

Extrait de « Making Accessible Links: 15 Golden Rules For Developers » de Gian Wild

Rule 1: Don’t use the word “link” in your links

This is an easy one.

Screen readers tell the user when they encounter a link, so you don’t need to use the words “link” or “links to” or “goes to” in your link text.

Rule 2: Don’t capitalize links

Telephones, Baggage department and Security in capital letters in red neon signs.

There are two problems with capitalized text in links.
Firstly, some screen readers read capitalized text letter-by-letter. And this occasionally even occurs when the HTML is in sentence-case and the CSS forces the capitalization.

The second problem is that capital letters are harder to read (for everyone, but especially people with reading disabilities).

Capitalized text has no difference in shape: all the words are just one big rectangle. Sentence capitals have differentiated shapes based on the letters used.
CAPITALIZED TEXT IS DIFFICULT TO READ. IT’S ALL ONE BIG RECTANGLE.
Capitalized text is difficult to read. It’s all one big rectangle.

The general rule when it comes to reading is: if it’s more difficult to the general public then it will be almost impossible for a person with a cognitive disability to read.

And who wants to shout at their audience?

N’hésitez pas à aller lire l’article original en anglais.

Et pour en savoir plus sur l’accessibilité numérique et les différentes normes, nous proposons des formations certifiantes « Les fondamentaux de l’accessibilité numérique. »

Bonne journée 😉
Naïs

Vous souhaiterez peut-être lire aussi :

2 réponses sur “16 règles pour rendre accessibles des liens”

    1. Bonjour Denis !

      Si, si, on a bien mis le lien (juste avant l’extrait), mais pas de façon assez visible semble-t-il. Je le rajoute après l’extrait également.

      Bonne lecture ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.